• 143 avenue Raymond Barre 97427 Etang-Salé les Hauts
  • 06 92 12 82 98
  • cedricmaillot@famillespoir.com

Témoignages

« Famill’Espoir est bien plus qu’une association c’est une vraie famille!!! Elle nous offre des moments simples de bien-être, de liberté et de partage. Les journées maman ou papa nous permettent de nous évader. Le partage des expériences respectives nous rend plus fort. Famill’Espoir nous apporte du réconfort, de la joie. Les équipes sont formidables, elles prennent de nos nouvelles régulièrement, nous envoient toujours un mot de réconfort. C’est un réel plaisir de se retrouver lors des piques niques ou lors des différents ateliers, mon fils prend un réel plaisir à communiquer sa joie de vivre! »
Sammy, papa de Saïd

« Nous avons rencontré toute l’équipe de Famill’Espoir, à l’hôpital lors d’un passage difficile pour nous, le jour où ils sont venus organiser la Fête de Noël. Hospitalisation de notre petite princesse, décours de diagnostic, c’était vraiment lors d’un moment pas évident pour nous… Cela nous a apporté un moment chaleureux, nous avons alors fait de très belles rencontres et surtout nous nous sommes rendus compte que nous n’étions pas seuls! Maintenant leur équipe continue de nous apporter du bonheur, de nous offrir des journées et des moments inoubliables avec nos champions(nes). Ce sont vraiment des personnes formidables. Merci d’être là et de nous permettre d’exister Famill’Espoir! »
Sabrina, maman de Nessie

« Cela fait plus de 4 ans maintenant que nous sommes soutenus par l’association Famill’Espoir, ça nous apporte tellement!!! C’est, pour nous, un peu comme une seconde famille. Il n’y a pas de jugement, tout le monde a des enfants différents. Ma famille et moi préférons les piques-niques parce ce sont des moments de convivialité, on y rencontre d’autres familles qui ont des enfants à besoins spéciaux, comme les nôtres, avec qui on peut échanger, partager. Les enfants jouent, s’amusent avec les animateurs de l’équipe laissant ainsi aux parents un petit peu de temps libre, ce qui n’est pas du luxe il faut l’avouer! Les activités proposées apportent bien-être aux mamans, aux papas et aux enfants. Merci Famill’Espoir pour votre travail excellent, votre soutien et le fait d’être toujours à notre écoute! »
Lynda, maman de Corentin et Gabriel

« Famill’Espoir c’est une petit bouffée d’air frais qui nous est apportée notamment pendant les piques-niques où l’on peut partager nos expériences et discuter avec d’autres parents. C’est aussi toute une petite équipe de bénévoles à notre écoute qui se démène pour mettre un peu de joie, de rires et de bien être mais aussi de soutien dans nos vies souvent difficiles!!!! Un atelier jardinage à la maison qui nous a fait retrouver goût à profiter de notre jardin. Des petits moments simples mais si précieux pour nous. Ils nous ré-apprennent à aimer la vie! Merci pour ces petits moments et merci aussi pour tout le reste. »
Dominique et Yannis, parents de Lucas

« Ma princesse était hospitalisée à domicile, toute l’équipe de Famill’Espoir a été présente pour moi. Visites, sms, appels etc. Ateliers cookies à la maison car je ne pouvais hélas participer aux activités. Puis, ce moment douloureux, en réanimation pédiatrique. Votre discrétion était notable mais c’est le torrent d’amour qui m’a bouleversée. Vous êtes restés à mes côtés cette nuit-là, quand mon coeur de maman a été mis en miettes. Dans un silence étouffant, j’ai entendu votre présence me crier votre amour, votre soutien. Vous êtes devenus ma famille à ce moment-là, lorsque que mon enfant a pris son envol. Peu, pourtant, se seraient embarrassés avec la douleur poignante d’une famille… Vous nous avez accompagnés, ma famille et moi, jusqu’au dernier moment. Vous avez pleuré avec moi et aujourd’hui encore, vous êtes là pour moi… Je n’ai pas les mots, à part un immense MERCI. »
Elisabeth, maman de Primaël

« Aller en urgence sur Necker pour notre bébé a été éprouvant émotionnellement. Le fait d’être soutenus ici sur l’île en amont par l’équipe Famill’Espoir, de recevoir des doudounes, des cartes du RER, un plan de Paris et aussi savoir qu’arrivés là bas, des personnes de leur équipe seraient là pour nous, çà fait bien chaud au coeur! Un après-midi crêpes à la maison des parents par leur petite équipe de Paris, une sortie offerte à Disney après l’opération du coeur de notre bébé, ce sont des petits moments qui nous ont drôlement porté dans cette période difficile, loin des nôtres, à Paris. Simplicité, bienveillance et authenticité sont les valeurs qui brillent dans leurs yeux et résonnent très fort dans nos vies… »
M.P, papa de Maxime

« De votre malheur sont nés des armes redoutables: l’espoir, le bonheur et la foi en l’autre. Brunella et Cédric, merci à vos enfants de vous avoir rendus extra-ordinaires! Merci à votre DreamTeam! »
B.Fortin, Coordinatrice Pédiatrique au Centre Hospitalier de Mayotte

« Beaucoup d’enfants viennent à la Réunion, pendant un long moment pour se faire soigner et sont seuls, isolés, sans leurs parents. C’est là qu’intervient Famill’Espoir. Un sourire, une caresse, des rires… Notre rôle en tant que médecin est de soigner, leur rôle à eux est de chasser la tristesse et tous les freins à la guérison. »
Dr Harper, Médecins du Monde.

« J’ai donné naissance à Nali à Madagascar. A 6mois Nali commence à convulser. Suite à cela, son coeur s’arrête de battre, elle fera un arrêt cardiaque et un coma. Le médecin me dit qu’ici, à Madagascar ils n’ont pas ce qu’il faut pour l’aider, hélas. Je vends alors tout ce que je possède pour retrouver ma mère qui vit à Anjouan. Je vois les médecins à l’hôpital de Hombo, et d’après les médecins Nali serait mourante… Je refuse cette option et une idée commence à germer au coin de mon coeur et ma tête. Mayotte… il y a un hôpital français. Peut être que eux, ces mzoungou, pourront prendre soin de ma fille et la guérir? Avec le peu d’économies qu’il me reste, 600€ en tout et pour tout, je décide de prendre un KwassaKwassa pour me rendre à Mayotte. J’ai peur.. On parle au village de ces hommes et femmes qui se sont noyés en mer il y a quelques semaines, la barque trop chargée s’étant renversée… Je n’ai rien à perdre ma fille est mourante, ici personne pour l’aider et si elle meurt, je meurs de chagrin. Soit je reste et elle meurt, soit nous mourrons toutes les deux en mer… Soit j’arrive sur ce sol avec les blanc et ils pourront m’aider. Je n’ai plus rien à perdre! Il nous aura donc fallu 9h pour faire Comores Mayotte, 9 heures paraissant interminables, flirtant avec la mort… Des vagues s’abattaient sur notre petite embarcation de fortune, menaçant de nous faire couler un peu plus à chaque fois que l’eau s’y engouffrait. On se déshabille et tous nos vêtements servent à boucher le trou où l’eau entre. J’ai froid, je serre mon bébé contre moi… Arrivés sur ce sol français, je cours avec mon enfant au CHU de Mayotte, l’état de Nali est critique! On m’annonce qu’elle doit être transférée à la Réunion afin de recevoir les soins appropriés. Les médecins me mettent en contact avec Famill’Espoir, dès mon arrivée… On ne se connaît pas et pourtant j’ai l’impression de les avoir toujours connus, c’est ma famille, seule ici, mon seul refuge… Une main passée dans les cheveux ou juste sur les petits pieds de ma Nali, des mots d’encouragements, des regards plein de réconfort, ils sont là, à venir me voir tous les jours dans cette chambre stérile. Le 12 septembre ma fille est partie… Tard dans la nuit, ils seront là; à nouveau à mes côtés. Je les vois arrivés au bout de ce couloir interminable de la réa, je cours me blottir dans leurs bras… Ils seront mon ancre dans la tempête de ma vie cette nuit là, leurs mains sur mon épaule et leurs bras autour de moi tels un léger baume sur mon coeur… »
Taya, maman de Nali